1988

Plus de 24h vidéo. Merci la B.A.F.

Album photos                      Résultats

 En 1988, les 24 heures vidéos ont dû également être annulées à cause de la B.A.F. Mais malgré tout, pour les fans de Picorchamps, cette année sera particulièrement faste, car ce sera la dernière édition avec un circuit jouef, la marque étant en faillite et les pièces étant trop difficiles à trouver.

Daniel et son équipe ont donc mis le paquet pour frapper un grand coup, ne connaissant pas le devenir de Picorchamps. Tout comme en 1987, lors de l’Open le circuit est mis à la disposition de toutes les personnes ayant formés une équipe avec quelqu’un d’autre. Les enfants, quant à eux, s’amusent sur le mini-circuit prévu pour eux depuis 1984.

Des grands noms de la BD sont venus honorés cette dernière édition sur ce circuit Jouef. On peut citer: Geerts, Devos, Smolf et Denayer. Naturellement, la «Commune de Jette » est elle aussi de nouveau bien représentée...

Un nouveau type d'animation fera la joie de beaucoup de monde, le jeu de société: il s’agit ici du Trivial Poursuite, qui se joue sous forme d'éliminatoire, demi-finale et finale avec des "trivial poursuite" à gagner pour les meilleurs. Pour finir, on a faillit dépasser la barre des 100 Km: « Les staffs » ont en effet parcouru 98,5 Km, devant les habituels gagnants (les anciens de Luc Veltens).

Mais pourra-t-on jamais dépasser les 100 Km, si le circuit Jouef disparaît. Heureusement, l'organisation à déjà commencé à travailler à l'élaboration d'un nouveau circuit de marque Scalextric. On verra bien.

Le budget pour ce nouveau circuit: 260.000 fr, il faudra compter sur l'aide des sponsors et des bénéfices de Picorchamps.