1985

On s'est fait battre ...

Album photos                      Résultats

C’est 50 F. SVP, voilà votre cachet... On est toujours impressionné, surtout la première fois, quand on voit ce circuit immense avec son décor proche de la réalité, et avec tous ces sponsors, petits et gros. On admire tout d’abord les 8 bolides, mais avec cette atmosphère surchauffée on est vite amené au bar. Le temps passe, c’est l’ambiance, on rencontre plein d’amis, on se prend un croque monsieur, une bière... Tiens dans une demi-heure c’est la nouvelle séance cinéma des 24 h vidéo, j’irai bien. C’était Super, mais maintenant je suis crevé, je prends mon sac à couchage et vais au dortoir dans une classe du collège. Samedi matin, les premiers sont déjà à 51 km, et j’ai justement parié sur eux pour le tiercé de course. Tiens mon petit cousin roule sur le mini-circuit, il a l’air bon, il va peut être gagner un prix. On admire la course et on rigole entre copains, et qui on voit: Jean- louis Thys et Frankie Vercauteren,

Ouwah pas possible, t’as vu ? Les autographes pleuvent. On y va ?...

On regarde les résultats de la course tout en admirant les exploits de Gaston Rahier au Paris-Dakar sur les 12 écrans T.V., mais ça ne vaut pas Picorchamps! Tiens, cette année les équipes ont pu prendre des sponsors .

C’est une nouvelle équipe qui est première, « t'otoclubje », un club de voitures miniatures venu de Genk, des vrais pro, mais qui n’ont pas laissés un très bon souvenir.

D’ailleurs c’est eux qui vont gagner la course avec plus de 74 km, càd 12 km de plus que le précédent record. Quand arrive la remise des prix, beaucoup n'ont pas tellement dormi, mais sont tout de même encore bien en forme pour recevoir les coupes et ovationner leur équipe. Ah quelle expérience que ces 24h! Encore un an...