1982 - 4 pistes

Album photos                      Résultats

Vendredi 26 février 1982, 16h30, c'est l'effervescence dans le "simas". Dans une demi heure, c'est le départ de la deuxième édition de Picorchamps.

Dernières vérifications, on inspecte les pistes, un coup de méthanol par-ci par-là, on vérifie l'ordinateur, le bar est prêt, on replace un élément du décor,...

Le circuit Jouef s'est agrandit à 30 mètres et 4 pistes (c'est à dire 264 plaques) qui vont accueillir 4 équipes de Pionnier et d'Horizons avec cette fois-ci la participation du deuxième poste pionnier appelé Pi 2. Et quel monde, des parents, des amis, même des profs, des plus jeunes aussi qui seront sûrement de futurs pilotes.

L'ambiance monte encore d'un cran, plus que quelques secondes avant le départ. Attention 5, 4, 3, 2, 1, GO et voila c'est parti pour une course passionnante. Dès le départ la Lancia Stratos de l'équipe de Luc Veltens prend la tête et compte bien se battre pour garder sa place.

Les spectateurs peuvent à tout moment suivre l'évolution de la course grâce à l'ordinateur qui comptabilise les tours et permet de calculer le classement des équipes et des pilotes. Le compteur mécanique est tout de même là au cas ou...

24 heures, c'est tout de même long, mais voilà, tout est prévu pour animer le public, il y a un bar, des amuses bouche qu'on grignote en regardant la course ou les diapositives de camps qui sont projetées, le tout dans une musique d'ambiance qui est coupée chaque demi heure par le générique de cette année 82 : les lacs du Connemara de Michel Sardou.

Vraiment, on n’aura pas perdu ses 30 francs de PAF.

Après deux tours complets de la petite aiguille, c'est dans l'euphorie générale que l'équipe de Luc Veltens gagne avec un total de 1930 tours soit 62 Km, devançant l'équipe de Benoît avec 1379 tours.

Mais voilà toute bonne chose a une fin ou presque car déjà est venu le temps de ranger, démonter, emballer, nettoyer la double classe que le collège nous a gracieusement prêté.

Et maintenant voilà quelque chose qui tombe à point .....le DODO